Wednesday, January 06, 2010

Lhasa, Québec-Montréal et l'ignorance

[Mise à jour en date du 7 janvier : il faut lire seulement les 2 premiers paragraphes des excuses, mais correct, je débarque officiellement de mes grands chevaux, et du dos de M. Lacroix http://trim.li/nk/WDG ]

____ Début du billet original____

Lhasa est décédée. Sa voix aérienne, basse, mouvante et émouvante manquera à tous. Ou à tout le moins à moi. Peut-être à vous aussi.



Parce que visiblement, elle ne leur manquera pas à eux. [Mise à jour : l'extrait qui a circulé le 5 janvier a été retiré, mais la chose est toujours disponible sur le site de Mafia Rose]

C'est moi ou ça sent encore le Québec contre Montréal? Quand ils disent que Lhasa est surmédiatisée après sa mort, ne veulent-ils pas un peu dire que selon eux c'est une artiste world qui n'a de crédibilité que pour les journalistes Montréalais et aucun street cred radio x? Sinon, pourquoi auraient-ils l'air de se dissocier des « médias »? M'enfin, débat platte s'il en est un alors passons.

Après tout, le public de Québec a su l'apprécier, lui. (Vidéo tirée du Festival d'été de Québec en 2005)



Tout ceci me fait aussi penser à autre chose. Il me sembe qu'il est bien sot de blâmer la personne dont on ignore tout et ceux qui la connaissent pour le fait d'avoir eu lancée en face sa propre ignorance. Lhasa est mondialement connue et a vendu des albums en masse, on s'entend... Le fait que ces gens n'en avaient jamais entendu parler et qu'ils ne se sont pas renseignés à savoir quel genre de carrière elle avait eue en dit plus long sur eux que sur les « médias » ou sur Lhasa.

Dieu que je méprise ces animateurs/collaborateurs populos.

Cela dit, il serait bien ignoble de ma part de les mépriser sans leur tendre au moins une perche. L'ignorance, par chance, se corrige quand quelqu'un a la gentillesse de partager de l'information. Je demande donc votre aide (via @suzlortie).

Appelons ça l'opération Sauvons ces morons de leur propre moronnerie :

Envoyons au FM93 des demandes spéciales de chansons de Lhasa. Comme ça, ils sauront qui elle était. Ah, magnanimité quand tu nous tiens...

Sur ce, paix, chère Lhasa, et toutes mes condoléances à sa famille, à ses amis, et aux musiciens et danseurs qui ont eu la chance de travailler avec elle.

PS : Attention, que je sois bien claire : la moronnerie dont je parle n'est pas de ne pas de ne pas connaître Lhasa ou même de ne pas l'aimer. Non. C'est celle de prendre parole sur les ondes publiques pour dire qu'elle n'était pas valable ni digne de reconnaissance comme artiste. Pour la découvrir, voici une liste intéressante de vidéos sur youtube.

2 comments:

Mariève said...

merci marie, x.

steph said...

Elle me manquera aussi! Grande artiste qui nous laisse plus que ses chansons en souvenirs.