Tuesday, March 10, 2009

Télécharger des mp3 c'est comme se masturber


Bien des gens ont abordé, dans toutes sortes de contextes, la question du téléchargement de matériel faisant l'objet de droits d'auteurs (parce qu'évidemment, c'est seulement quand du contenu a été fait pour gagner de l'argent que la propriété intellectuelle doit être respectée, hum hum). Rip, a remix manifesto est un nouveau film qui aborde la question sous l'angle des remix et des mash-ups, entre autres.

Regardez la bande annonce et dites-moi si vous le faites aussi... ;) (Le titre de ce billet est tiré de la bande annonce).

La culture est-elle un matériau, un produit dont les droits sont exclusifs, autre chose? Laisseriez-vous tout un chacun utiliser le matériel orginial que vous mettez sur Internet pour créer autre chose?

Pour les blogueurs, la culture de la référence rend tout cela différent : en effet, on est habitués à dire où on a trouvé le contenu que l'on reprend et à rendre à César. Mais est-ce que de reconnaître que l'on a utlisé telle ou telle chose suffit à ce qu'on ne puisse ni parler de plagiat, ni d'infraction aux droits d'auteurs?

Personnellement, je pense que oui. Ça suffit. Je suis prête à tout donner, partager, etc, contre un lien vers mon contenu. Pourquoi? Parce que plus de gens aiment et réutilisent, plus MON produit culturel a de la valeur. Je ne crois pas qu'une chanson, un film, etc a une valeur intrinsèque. Les produits culturels n'ont toujours eu que la valeur qu'on leur donne en étant plus ou moins nombreux à les voir/entendre (et anciennement à payer pour le faire :p).

De nos jours, « tout simplement » le public a la possibilité de s'approprier et de réutiliser les produits culturels qu'il aime. C'est seulement une valeur ajoutée, à mon avis. Disons : aie ma vidéo a été l'objet de 50000 mash-ups sur youtube. C'est plus sexy que : ma vidéo a été « vue » 50000 fois sur youtube. Quoi? Elle n'a inspiré PERSONNE? Hehe.

Bon j'exagère un peu, mais tout de même. Pour moi la propriété culturelle, intellectuelle, est une question d'éthique et non de droit : il n'y a aucun mal à utiliser le contenu de quelqu'un tant qu'on dit que ce contenu lui a appartenu, les artistes gagnent à faire partager leurs oeuvres de toutes les manières et personne n'a encore réussi à me démontrer que le partage/mash-up nuisait RÉELLEMENT, preuves de pertes à l'appui (ce qui est essentiel pour une poursuite il me semble). De toute manière, l'intérêt des gens pour le contenu que l'on a produit me semble un meilleur indicateur de succès, de talent, que l'argent qu'on fait avec. Et c'est un fait, bon, voilà! Faut revoir la bastringue, elle est désuète, point.

Voici donc sans plus tarder (!) la bande annonce de RIP.

3 comments:

sans_blague said...

Je n'aurais pas pu dire mieux. D'accord en tout point. Faut être de son temps, bon Dieu!

Mui said...

@sans_blague
chouette, premier commentaire sur la question, et t'es d'accord ;) finalement elle passe pas trop mal ma montée de lait! hehe

Alex said...

Quel commentaire scientifique de ta part... Je n'attendais rien de moins... ;-)

Je n'ai aucun moyen de publier quoi que ce soit sans faire référence à quelque chose... Apparemment, il semblerait que de faire référence à la source soit coutume un peu partout malgré les mauvaises langues.