Tuesday, February 17, 2009

Flogging Molly a fait trembler le Métropolis


Hier (le 16 février 2009), avec certains de mes plus vieux acolytes, j'ai eu la chance inouïe de voir Flogging Molly en chair et en os.

Un foule éclectique a littéralement failli défoncer le plancher à force de tapper du pied pour en redemander. Même le trash était beau! Un vrai beau trash là, rétro, serré, (presque) pas de petits maniaques qui donnent des savates.

Flogging Molly a donné une prestation empreinte du bonheur visible qu'ils avaient d'être là. Je n'ai pas toute la liste des chansons de la soirée, mais voici quelques pièces (entre autres!) qui moi m'ont ravie :

7 deadly sins : on l'attendait (certains avaient même fait une bannière la demandant), et on l'a eue!

Drunken lullabies : un incontournable

Float : chanson titre de leur dernier album, elle est très touchante en personne.

Requiem for a dying song : aussi de leur dernier album et à mon avis la meilleure sur celui-ci.

Vraiment, que vous connaissiez ou pas, ne manquez pas la chance de les voir si vous l'avez. C'est tout simplement enlevant, techniquement irréprochable, etc etc.


Pour terminer, un clin d'oeil aux premières parties :

Dub Trio: tout un trip de nerd mené par un batteur, sans chanteur. Ils sont forts, surtout le batteur, mais ça n'est pas évident à découvrir live.


The Aggrolites : le reggae n'est pas mort! Je trouve que leurs enregistrements sont corrects, sans plus, mais en personne, diable que c'est bon. Voici leur renversante version de Don't let me down des Beatles. Le chanteur a eu un beau moment d'émotion quand il a vu à quel point la foule à Montréal chante bien, en choeur, avec enthousiasme (autrement mieux que ceux dans cette vidéo). Vive nous.

No comments: