Wednesday, September 17, 2008

Stefanie Heinzmann reprend Unforgiven de Metallica

Ok. Non. Non, non non et non. Est-ce que j'ai dit non? Juste pour être certaine : non. Stéphanie Heinzmann, petite chanteuse aux airs de secrétaire cochonne dont j'ai tellement apprécié le (seul) hit, reprend monstrueusement le classique de Metallica. C'est à saigner des oreilles. Je pense que dans ce cas on peut parler de blasphème.

Pour rire, remarquez l'apparition des cloches de Noël dans la toune et de la neige vers 2m38s

7 comments:

JasMc said...

KESSÉ ÇAAAAAAAAAAAAA ?????????

JasMc said...

et j'oubliais, je t'ai taguée !
Va voir mon blog, tu vas comprendre...

sans_blague said...

poumtipoutchik chipoutak chipoutik - où est passée l'intensité de la toune... le beat est aussi fade qu'un jus de légumes sans sel.

bleue01 said...

J'ai touchée mes oreilles et il y avait du sang.

Sans blague, c'est mauvais. C'est faire honte à Metallica. Aucune intensité, cette chanson est faite pour qu'on soit accroché, qu'on pense, pas qu'on danse là-dessus!

Pis mon chum dit que ça sonne Noël.

Mui said...

@sans_blague

un jus de légume sans sel... chouette métaphore, j'adopte ;)

@Bleue

c'est à se demander pourquoi avoir fait un cover si c'est pour dénaturer la chanson à se point. ça n'a aucun lien avec l'original. ça me fait un peu le même effet que quand éric lapointe reprend des chansons de richard desjardins et que CLAIREMENT il ne comprend pas ce qu'il chante. et en effet, les cloches font vraiment noel ;)

sammy-boy said...

Au risque de me faire lapider, j'accroche pas pire. J'suis pas un fan de Metallica, ce qui aide, mais je reconnais l'intensité incomparable de Unforgiven. L'originale est mille fois meilleure, mais c'est nouvelle version est agréable et franchement plus rafraîchissante que ben de la marde actuelle.

C'était risqué, c'est pas tout à fait réussi, mais honnêtement, je m'attendais à pire. ;)

sammy-boy said...

Le refrain, j'crois que c'est ça qui m'empêche de vraiment l'aimer. Ça n'a pas de gueule comme refrain. J'suis pas des puristes, je peux pardonné l'aspect poppy, proche, radio-friendly de la reprise, mais le refrain a perdu toute sa saveur...

Ouin, finalement, peut-être pas tant. :S