Wednesday, September 05, 2007

La science du rock

Ma première réaction fut : quelle surprise! Mais bon, la chose est malgré tout digne d'intérêt, puisque je vous en parle... (je sais, je sais, la modestie m'étouffe)

Alors voici la nouvelle : des scientifiques ont décidé d'étudier l'espérance de vie des stars du rock, et ont déterminé que celles-ci meurent plus jeunes... que le commun des mortels.

En soi, ça ne surprend personne. Cela dit, le fait que ça ait fait l'objet d'une étude est assez amusant! Voici donc une version traduite assez librement de l'article du Sydney Morning Herald qui aborde le sujet.

Au total, 100 stars sont mortes entre 1956 et 2005, et l'usage de drogues et d'alcool sur une période prolongée a joué un rôle dans au moins un quart de ces décès.

Jimmy Hendrix est mort après avoir ingéré un cocktail de vin et neuf somnifères; Janis Joplin et Jim Morrison sont morts de probables overdoses d'héroïne; Kurt Cobain s'est suicidé d'une balle dans la tête. Ils étaient tous âgés de 27 ans à leur mort.

L'étude a porté sur 1050 chanteurs et musiciens d'Amérique du Nord et de l'Europe, ayant connu la célébrité entre 1956 et 1999.

Ces stars sont tous dans le « All Time Top 1000 albums list » (liste des 1000 meilleurs albums de tous les temps), établie en 2000, et recoupent les genres suivants : rock, pop, funk, R&B, electronica et new age.

L'étude a établi combien de temps les pop stars survivent après avoir connu le succès sur les palmarès, en comparaison avec l'espérance de vie du reste de la population. Les sujets étaient d'âge, de sexe, d'ethnicité et de nationalité comparables.

Il fut démontré que les stars de la musique sont deux fois plus à risque de mourir peu après avoir connu le succès, et cette proportion augmente sensiblement dans les 5 années après l'atteinte de la célébrité.

Chez les stars Nord Americaines, l'âge moyen du décès est de 42 ans, contre 35 ans chez les stars Européennes.




Mentionné sur celebitchy

1 comment:

Sora said...

Interesting to know.