Wednesday, January 24, 2007

Retour sur Guantanamo


Je vous avais dit que je reviendrais là-dessus quand j'aurais des détails... j'en ai! voici un extrait du site d'Amnistie.


Le 11 janvier et pendant tout le mois de janvier, un peu partout dans le monde, des voix s'élèveront pour demander, une fois de plus, au gouvernement américain de fermer Guantánamo. Faites entendre votre voix aussi.

Nous vous invitons à participer à une manifestation le jeudi 25 janvier à 12H00 à Montréal.
Le départ est fixé au Carré Phillips (coin Sainte-Catherine et Union / Métro McGill) pour se rendre au Consulat des États-Unis.

Après la manifestation, Le groupe UQÀM d'Amnistie internationale vous invite à assister à la projection du film,
"Sur la route de Guantánamo"! à 15h00 au local N-M350, 1205 Saint-Denis (Métro Berri-UQAM).

Tuesday, January 23, 2007

La frontière de l'indécence

Des fois, je me dis que la frontière entre accepter une commandite et vendre son âme au diable est bien mince. Que de basculer du côté obscur de la force est bien facile. Que parfois on dépasse les bornes... mais qu'on ne s'en rend compte qu'une fois rendu de l'autre bord. Les musiciens québécois de la relève sont pauvres, accepter une commandite peut être bien tentant et... excusable. D'autres fois, ça fait juste pitié. Je ne sais pas exactement où la frontière de l'indécence se situe... mais j'ai un instinct pas mal sûr pour reconnaître quand elle a été franchie.

Tu scendi dalle stelle - Soeur Angèle & Marco Calliari


Trouvé sur FN Forum

Thursday, January 11, 2007

Fermez Guantanamo

Je sais, je m'éloigne du thème principal de mon blogue... excusez l'incartade, mais je ne pouvais laisser passer l'occasion de parler de ce sujet qui me tient à coeur depuis longtemps. Je profite du 5e anniversaire (aujourd'hui) de la prison de Guantanamo, pour faire un court laïus sur la question.

Guantanamo est une prison militaire américaine située sur l'île de Cuba. Plus de 400 personnes de différentes nationalités y sont détenues, sans qu'elles n'aient été inculpées ni accusées de quoi que ce soit. On y pratique la torture, des sévices sexuels, des emprisonnements dans des conditions inhumaines (privations de sommeil, de nourriture et de chauffage, etc.) Comprenez-moi bien, les détenus de Guantanamo ne sont pas tous des anges, mais ce sont des êtres humains qui ne peuvent être détenus sans être accusés d'un crime. Imaginez, certains détenus sont mineurs, ou l'étaient à leur entrée dans la prison.

La section canadienne d'Amnistie internationale organise une manifestation le jeudi 25 janvier en après-midi à Montréal. Le départ est fixé au Carré Philips pour se rendre au Consulat des États-Unis. Je ne sais malheureusement pas à quelle heure exactement, cette information n'est pas disponible pour le moment. Je donnerai cette info dès que je l'aurai, et je serai sans doute de la partie à cette manif, si je parviens à toucher le coeur de mon patron avec mes convictions politiques, et j'espère sincèrement que vous aussi.

Le site d'Amnistie est une mine d'infos si vous souhaitez vous renseigner d'avantage sur la question. On peut aussi y signer une pétition, et envoyer des cartes postales à Bush et Harper.

PS: L'image qui accompagne cette entrée, je l'ai prise sur le blog d'une Tunisienne, Emma Benji, de même que l'histoire de l'homme qui est dessus :

Je viens d’Arabie Saoudite, je m'appelle Mouhari Abdoul Hakim. Les soldats américains m’ont arrêté alors que j’étais prisonnier des Talibans. Pourquoi me gardent-il ici aujourd’hui? Renseignez vous à ce sujet s’il vous plaît. Si vous cherchez la justice et la vérité ne les croyez pas; ne croyez rien! Nous vivons des temps très durs…

- TF1. Le journal télévisé de 20h - lundi 24 avril 2006.

Vous pouvez aussi voir son histoire et le reportage duquel cette citation est tirée sur le site de TF1 et en recherchant le TJ du 24 avril 2006.

Friday, January 05, 2007

Ni du cul ni de la tête ou la Métaphysique des tubes

Comme je travaille en pub numérique, je sais que parfois les gens ne comprennent rien de rien à Internet. Alors le Web 2.0, on n'en parle même pas. Cet état de fait importe peu pour le commun des mortels, mais quand c'est le gars chargé de faire des recommandations législatives au Congrès sur le sujet, c'est « another ball game » comme le disent les Chinois. Une chance que Jon Stewart veille au grain...